Bonheur

Pourquoi rentrer dans un moule quand tu pourrais réaliser tes propres rêves ?

La société, les autres, et même nos proches ont beaucoup de pouvoir sur nous. Ils nous façonnent, nous influencent, nous conseillent, nous enjoignent de leur ressembler.Nous le faisons car nous souhaitons être aimés, appréciés, et surtout, nous voulons être dans la "norme", car l'homme est un animal social qui a du mal avec la solitude… Lire la suite Pourquoi rentrer dans un moule quand tu pourrais réaliser tes propres rêves ?

Histoires de filles

J’ai plusieurs meilleures amies

L'amitié est une chose qui me tient à coeur. J'ai eu (et j'ai toujours) d'excellentes amies, à qui je tiens vraiment et à qui je donnerais tout s'il le fallait. Et puis à d'autres moments, je me suis trompée. J'ai eu des "amies" qui n'en étaient pas. Qui m'ont critiquée, rabaissée (dans mon dos ou en… Lire la suite J’ai plusieurs meilleures amies

Histoires de filles

Il était une fois… le monde merveilleux des pétasses

"Miroir, miroir... Dis-moi, qui est la plus belle ?" Au Royaume des contes de fée, l'histoire de Blanche-Neige ne croit pas si bien dire. On y parle d'une méchante reine, probablement vieillissante, qui redoute qu'un jour sa belle-fille devienne plus belle qu'elle. Dans la vraie vie ça pourrait être moi ! J'ai passé la quarantaine, et je… Lire la suite Il était une fois… le monde merveilleux des pétasses

Bonheur

Pourquoi j’aime les voyages

Avez-vous vu la taille de l'univers  ? Et déjà, la taille de notre planète, et combien nous sommes infiniment petits par rapport à elle ? Et alors la comparaison avec l'univers tout entier n'en parlons pas. Après cette constatation de l'immensité de notre planète, quelque chose me frappe, moi personnellement, juste après : sa BEAUTE. Je pense… Lire la suite Pourquoi j’aime les voyages

Etre enfant

Saint-A (le quartier où j’ai grandi)

Saint-Assiscle... Mon enfance... Mes parents sont arrivés là avec moi quand j'avais 2 ans. Ils avaient acheté une maison près de l'annexe-mairie de Perpignan. Mon père y habite toujours, et ma maman, elle aussi, a un appartement aux Eaux Vives. Je vais les voir 2 fois par an. Mes grands-parents, en fait, habitaient là à la base,… Lire la suite Saint-A (le quartier où j’ai grandi)

Jeux

Pourquoi je déteste Candy Crush

PARCE QUE JE SUIS COMPLETEMENT ACCRO !!!!!!!!  >:o Rhô regardez-moi ces beaux bonbons, en plus ils font des bruissements quand on en crée des nouveaux. Candy Crush, c'est un Tétris tes années 2010. On peut en rêver (alors je fais une ligne par-ci, puis je crée une friandise par-là, puis je fais tomber la cerise,… Lire la suite Pourquoi je déteste Candy Crush

Société

Les spammeurs : mais qu’ont-ils donc dans la tête ?

Il n'y a pas longtemps, j'ai supprimé un spammeur des membres d'un groupe d'anciens que j'ai créé et que j'anime de temps en temps sur Facebook. Il faut dire que ce n'est pas la première fois que j'ai des drôles qui me claquent sur le mur : "Vieeennnnnns acheter mes conneriiiiiiiiies". En long, en large… Lire la suite Les spammeurs : mais qu’ont-ils donc dans la tête ?

Bonheur

La danse des gens heureux

Le jour où j'ai récupéré mon smartphone : un tout neuf sorti de l'usine !! 😀 Le jour où j'ai su que la personne que j'aimais m'aimait aussi ❤ https://www.youtube-nocookie.com/embed/sB_gALjOLqI Le jour où tu vis un moment de bonheur intense, serre le poing gauche pour bien te souvenir de ce moment. Le jour où tu… Lire la suite La danse des gens heureux

Etre enfant

« Vite ! Il pleut ! Il faut rentrer ! », dit l’otarie. Et autres trucs improbables

Chaque soir, je lis une histoire à ma fille avant qu'elle s'endorme. Depuis quelque temps, on choisit des histoires qui traitent d'une lettre de l'alphabet. Mais alors dès fois, qu'est-ce qu'il y a comme conneries dedans ! 😀 Rien n'est trop beau pour apprendre à parler aux enfants : même les histoires les plus illogiques… Lire la suite « Vite ! Il pleut ! Il faut rentrer ! », dit l’otarie. Et autres trucs improbables

Société

La sans-abri noire de Mérode

Parfois, il y a des gens qu'on croise, qu'on remarque, puis qu'on oublie aussitôt. C'est souvent le cas des sans-abris... Après on les revoit, on se souvient qu'on les avait déjà vus, et puis à force, ils commencent à faire partie du décor de nos itinéraires journaliers. On commence même à penser à eux quand… Lire la suite La sans-abri noire de Mérode